Test : Phanteks G360A

0
98

Ces derniers temps, le métal mesh revient en force sur nos boîtiers PC. Il faut dire que ce matériaux est toujours plus respirant qu’un plaque de verre placée juste devant les ventilateurs frontaux. Ça, Phanteks l’a bien compris puisque c’est ce type de matériaux que la marque propose avec son G360A, le dernier boîtier en date de la marque.

De notre côté, nous avons reçu la version blanche et nous allons donc vous livrer notre avis concernant ce nouveau modèle. C’est parti ! 

Phanteks G360A

L’extérieur du G360A :

Avec son nouveau boîtier, Phanteks nous propose une référence au format moyen tour. Cela se traduit par des dimensions de 200 (L) x 455 (P) x 465 (H) mm. Nous avons donc affaire à un modèle relativement compact aux dimensions similaires à celles d’un Level 20 MT de chez Thermaltake. Côté poids, il également plutôt léger avec 6,5 kg sur la balance. On n’aura pas de mal à réceptionner le colis. 

En matière de design, on reconnaît la série Eclipse de Phanteks avec sa façade trapézoïdale caractéristique. Par ailleurs, cette dernière affiche une moulure en forme de « U » venant apporter un peu d’excentricité à l’ensemble. D’autant que ce mesh qui compose cette face avant permet de distinguer les ventilateurs placés juste derrière et donc, l’éclairage RGB une fois la machine sous tension. 

Enfin, le choix des matériaux se porte sur de l’acier pour le châssis en lui-même et du mesh pour la face avant. Sinon, le panneau latéral est en verre trempé quand les pieds sont en plastique. 

See also  The RTX 4070 could be on par with a 3090Ti [Rumor]

Le panneau de contrôle :

Phanteks G360A panneau de contrôle

Le panneau de contrôle de ce G360A prend place sur le dessus du boîtier. Comme on peut le voir, les différents boutons et connecteurs qui le composent sont positionnés dans le sens de la longueur. On retrouve d’ailleurs :

  • Un bouton pour choisir le mode d’éclairage du RGB
  • Un bouton pour choisir la couleur du RGB
  • Deux ports USB 3.0 type A 
  • Un combo Jack 3,5″ pour micro/casque

Le dessous :

Phanteks G360A dessous

Sous le boîtier, on retrouve le schéma habituel avec un bloc d’alimentation placé à l’arrière. On reconnaît l’emplacement grâce aux filtres à poussière noir. Malheureusement, pour le nettoyage, il faudra donc tourner son PC afin d’accéder au filtre… Dommage que ça ne soit pas aussi simple que sur le P120 Crystal d’Antec par exemple. 

Autrement, on note la présence de quatre pieds en plastique présentant un revêtement en mousse. L’avantage, c’est que lors du montage, on pourra faire glisser facilement le boîtier sur une table contrairement à un revêtement caoutchouc. 

L’arrière :

Phanteks G360A arrière

L’arrière du G360A présente l’agencement habituel avec l’emplacement I/O shield de la carte mère en haut à gauche. Juste à côté, nous avons une grille alvéolée permettant l’installation d’un ventilateur pour faciliter l’extraction de l’air chaud. 

Juste en dessous se trouvent sept slots d’extension ajourés maintenus par des vis à main. On remarque également qu’ils sont sécurisés par une petite platine métallique amovible. 

Enfin, tout en bas, la grande ouverture représente en réalité l’emplacement de l’alimentation. 

Le dessus :

Phanteks G360A dessus

Le dessus du boîtier est assez simple, pour ne pas dire simpliste. À cet endroit, nous ne retrouvons rien d’extraordinaire à l’exception d’un filtre à poussière magnétique protégeant le boîtier. Ce dernier trahi la présence d’emplacements pour des ventilateurs supplémentaires. 

See also  Review - NZXT Canvas 27Q